Sylka – Commerce éthique foutas et cosmétiques bio

Vente de foutas et cosmétiques bio.

La fouta est à l’origine un linge traditionnel utilisé durant le soin Beauté au Hammam, on s’en enveloppe à la manière d’un paréo, elle sert à s’essuyer. Aujourd’hui la fouta a bien d’autres utilisations :
– tapis de plage, serviette de plage,
– tapis de sport, serviette de bain,
– jeté de lit, jeté de fauteuil, nappe
– écharpe, étole à poser sur les épaules… 

La Fouta sélectionnée par Sylka est réalisée de façon artisanale, en 100% coton nid d’abeille (finition à la main) 

A propos de la fondatrice

Sophie Kardous, co-fondatrice en 2008 de l’Institut de beauté solidaire, intègre en avril 2017 le Magasin alternatif pour y tester une activité de commerce éthique dont le bénéfice permettra de financer l’action sociale menée par l’association Sylka Beauté Solidaire.

Ainsi, chaque achat réalisé permet à l’équipe d’esthéticiennes sur le terrain de faire un soin à une personne fragilisée (handicapée, âgée dépendante, SDF, malade, incarcérée…) avec la garantie d’offrir un produit de grande qualité et un cadeau original doublement éthique :
–    le bénéfice dégagé est utilisé pour faire un soin bien-être à une personne fragilisée (personne âgée dépendante, personne handicapée, personne malade…)
–    le soutien de l’économie artisanale du bassin Méditerranéen

A propos de Sylka Beauté Solidaire

Espace d’accueil et d’écoute, d’échanges et de rencontres, Sylka Beauté Solidaire est une association de loi 1901 à but non lucratif, titulaire de l’agrément d’entreprise solidaire.

L’histoire démarre en 2008 le concept Institut de Beauté Solidairepremier dispositif social du genre en Europe (créé en 2008 dans les Quartiers Nord de Marseille), fondé à l’initiative de deux femmes dont Sophie Kardous.

Durant plusieurs années, elles y développent une spécificité d’intervention auprès de publics fragilisés, avec l’outil médiateur de l’esthétique. Elles interviennent là où le besoin social est le plus criant, avec des centaines d’ateliers animés auprès d’un public de femmes, hommes, jeunes en situation d’incarcération, de précarité, de maladie, de handicap…

L’objectif étant à chaque fois d’améliorer l’estime de soi, d’agir sur les freins périphériques à l’insertion. L’outil esthétique, associé à une compétence psycho-socio-sanitaire, s’est en effet révélé être un atout majeur pour la reprise de confiance en soi, pour favoriser la diminution des tensions physiques et le stress, pour rompre l’isolement et développer les liens sociaux.


Sophie Kardous, co-fondatrice de Sylka beauté solidaire et femme de terrain, a rejoint le Magasin alternatif en avril 2017. Elle y développe, en parallèle de son action associative, un projet d’activité commerciale de produits éthiques et bio.
Forte de son expérience au sein du Magasin alternatif, des situations et des rencontres qu’elle y a développé, Sophie Kardous, ouvre son 1er magasin à Dax en février 2018 sous l’enseigne « Authentika ».
Elle conserve quelques mois encore son attache marseillaise au Magasin alternatif pour sa gamme de céramiques marocaines artisanales, en attendant son envol définitif…